Michel Ocelot

  • Conteur et dessinateur né, Michel Ocelot grandit sous le soleil et les ombres portées de Côte d’Azur puis de Guinée. Malgré les Beaux-Arts d'Angers et les Arts-Déco de Paris, c’est en autodidacte qu’il apprend l’animation. Après une commande télévisée (Gédéon, 1976), l’animateur cisèle son premier chef-d’œuvre : Les Trois inventeurs (1979), féérie de dentelles blanches faite avec trois bouts de ficelle. C’est le temps des petits bijoux, créés en 2D et système D, tel le théâtre d’ombres de Princes et princesses (1989-2000). En 1998, son premier long, le conte noir et bariolé Kirikou et la sorcière, émerveille par sa graphie élégante, son récit puissant et l’énergie communicative de son petit héros, qui poursuit ses aventures en 2005 et 2012. L’univers de Michel Ocelot rayonne de beautés culturelles et techniques : du merveilleux Maghreb médiéval d’Azur et Azmar (2006), restitué en images de synthèse ; aux attractions Belle Époque de Dilili à Paris (2018), mêlant dessin et photographie.

    • Courts métrages :  Les 3 inventeurs (1979) - La Légende du Pauvre Bossu (1982) Les 4 Vœux (1987) - La Belle Fille et le Sorcier (1992) - Bergère qui danse (1992) - Le Prince des Joyaux (1992) - Pablo-Paris-Satie (2020)
    • Longs métrages : Kirikou et la Sorcière (1998) - Princes et Princesses (2000) - Kirikou et les Bêtes Sauvages (2005) - Azur & Asmar (2006) - Les Contes de la Nuit (2011) - Kirikou et les Hommes et les Femmes (2012) - Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante (2016) - Dilili à Paris (2018)
    • Séries : Gédéon (1976) - La Princesse Insensible (1984) - Ciné Si (1989) - Dragons et Princesses (2010)
    • Clip musical : Earth Intruders de Björk

Their list of films

    Close