Cinématographies du vivant

Focus on
Cinématographies du vivant

A l’occasion de l’exposition du Jeu de Paume (8 juin - 18 septembre) dédiée à Jean Painlevé, explorateur des mystères du vivant, LaCinetek prolonge le rêve de ce merveilleux scientifique révélé par le cinéma. 
La microcinématographie de Jean Painlevé produit des images épiphaniques, à la beauté abstraite. Inspiré par ces prises de vues à la fois brutes et oniriques, le cinéaste Jean Epstein consacrera une partie de sa vie à filmer des poèmes bretons, en symbiose avec l’environnement marin. Une autre chorégraphie du vivant se révèle dans les danses des saisons du cinéaste arménien Artavazd Pelechian. Les enquêtes de Werner Herzog explorent quant à elles les confins géographiques : de la haute montagne aux terres aborigènes. On retrouve le règne animal, captif, dans les analyses lucides de Frédérick Wiseman. Puis on le rêve, dans le cinéma de “sciences” en fiction, où d’étranges flashs documentaires se mêlent à une activité vampirique.
 

Our other selections

Close